Atterrissages au sommet à Coo

Dans l’intérêt des nouvelles négociations pour revalider l’utilisation possible des atterrissages derrière les sites de Coo, sur le plateau de Ster, nous vous demandons de scrupuleusement respecter la carte ci-jointe pour les atterrissages « au sommet ».  On doit poser dans les zones en vert. Pour raison de sécurité, on peut utiliser les attérros de secours en orange, mais il est interdit (pour le moment) de poser partout ailleurs.

Merci pour votre collaboration dans l’intérêt des relations avec les voisins et une amélioration supplémentaire des sites de Coo !

Détail:

Pdf: Coo takeoffs and toplandings

Problème d’uriner en public à Boom

Nous avons reçu beaucoup de plaintes ces derniers temps au sujet de pilotes parapente ou delta qui urinent entre les arbres en haut de la pente école.

Nous voudrions référer à l’article « ordre intérieur » dans le règlement du domaine. De plus, la police patrouille régulièrement.

En raison des récents événements concernant du vandalisme dans la bois en haut de la pente (lire la suite ici), il y a aussi une surveillance accrue dans cette zone.

Est-il possible de communiquer cela aux membres s’il vous plaît? Je soupçonne que l’interdiction d’uriner en public ne s’applique pas seulement à nous.

Nos toilettes sont situées au point d’information du Schorre, numéro 3 sur ce plan. Horaires d’ouverture : tous les jours de 10 h à 19 h.

Merci d’avance!

Info : De Schorre

 

Vol Lode

Comme il n’y avait pas mal de remous concernant le vol de Lode, nous lui avons demandé des explications. Voici sa réponse qu’il a étcrit en Anglais:

« Dear Members of the board,

First of all please accept my kind personal apologies for the extra work and stress I probably have caused you by being France during our still ongoing lockdown during the corona lockdown.
I know first-hand the challenges of being a board member, and I know things like this don’t add to the joy of the job, only to the nerves and annoyance. Sorry for that to each of you.

Since flying was again allowed in Belgium, I have tried to enjoy the freedom as much as we got it, while always exactly respecting the rules as they were in place. I stayed local, when we had to. Wearing a mask on the take-off, when it was requested. I did not put a foot on the holy grounds of Beauraing as the site was in danger. I was once in La Roche, but stayed away as soon as the « local club pilots only » restriction was in place.
I flew cross country when it was officially allowed, but stayed within Belgium as our borders were still closed. Also on days where clearly there was 100 or 200K potential, we decided to attempt a triangle as a training. All with respect for all the local rules, to not bring any damage to our flying community or our sport in general.

Since the 8th of June, the Belgian government has removed the negative travel advice for all Belgian citizens, although France still kept its borders under strict regulations and entry criteria. By being in France, we obviously ignored the French no-entry rule to foreigners. Once in France, XC flying is allowed.

Our personal decision to pursue this adventure abroad, I believe, is not one that would bring damage to the Belgian paragliding community, or to any of its sites. It was a personal decision, and I think a matter between me and the French authorities.
Of course I fully understand the frustration it brings to people, and the fact for some people this tastes a sour. There is not so much I can do about that now, I can only apologise for the decisions taken, and stress that it was never my intention to damage anyone or anyone’s interests, including my own, in Belgium, for the Belgian flying community or its flying sites.
None of this would alter any of my views that I will continue to fly strictly in line with all flying and other regulations we have in place in Belgium, today or in the future, or in any other country.

I do not expect any of you, in general anyone, or the federation to come to my defence or to explain why I would have done what I have done. It was a personal decision and I will have to deal with the fall out.
If there is anything I can do to help the federations deal with this matter, publish this text or any other, an excuse, on Facebook, or any other medium, let’s discuss, I am more than happy to do anything you think is necessary to put this matter to rest.

Most kind flying regards,
Lode »

Sites de la Côte d’Opale fermés

Un message important concernant les sites de CAP BLANC-NEZ (Sangatte , Escalles, Cran-aux-Œufs , la Crèche – tous les sites entre Calais et Boulogne) nous est parvenu de la part du club français Raz’motte.

Suite à  des études de certains groupes de protection d’oiseaux , un arrêté va être pris pour la sauvegarde et la protection de certains oiseaux . Cela aura pour effet  de limiter fortement la pratique du parapente sur ces sites.

Le club gestionnaire (Paralaile62, chargé de la délivrance des badges  d’accès) n’a pas signé de prolongation de  convention de  site avec l’autorité publique de gestion propriétaire des terrains (le Conservatoire du Littoral).

Par conséquent sans convention , il est maintenant interdit de pratiquer le parapente à partir de ces 4 sites .

Des interventions ont déjà eu lieu à l’encontre de parapentistes qui ont bravé (sans le savoir) cette interdiction .

Info : Jean-Pierre Montuelle – Président du club  Raz’motte

Communiqué sites de La Roche

Bonjour,

En accord avec les autorités communales, les limitations d’accès aux sites gérés par le club de La Roch’Ailes ont été levées.  Ceci ne nous dispense toutefois pas de respecter les règles Covid-19 toujours en vigueur (distanciation, nombres de personnes pour un rassemblement, …) ainsi que les recommandations de la FBVL (évitez les accompagnants sur le décollage, ne traînez pas sur la zone de préparation,…) .

A bientôt sur nos sites ou ailleurs.

Cordiales salutations.

Pascal de La Roch’Ailes

 

Note de la FBVL: Ci-dessous un briefing concernant des vols dans la région immédiate de La Roche, à lire impérativement avant d’y aller voler !

Coord Brief St Hubert Poppy 2020-2

Communiqué PAP vols en France

Chers membres FBVL,

Voici des préconisations que le comité du PAP a produit lors de sa dernière réunion.

Nous supposons une affluence importante à l’ouverture des frontières et anticipons en faisant appel dans un premier temps à la responsabilité des pilotes…

Nous vous demandons donc de bien lire le pdf dont le lien se trouve juste ci-dessous et de respecter les consignes y figurant.

Preco-D-confinement-PAP-06-06-20

 

Merci d’avance.

La FBVL.

Autorisation vols XC

Chers membres,

Vous l’attendiez avec impatience, la voici enfin cette bonne nouvelle tant attendue.

Suite à de longues négociations que nous avons eu avec la taskforce et la DGTA, nous avons droit à faire exception au NOTAM ”VFR FLT SHALL LAND AT DEP AD”.  En clair, nous sommes à nouveau autorisés à effectuer des Cross.

Tout ceci est le fruit d’un long travail et il convient de particulièrement remercier Jean-Yves qui n’a pas compté les heures passées dans de longues réunions pour arriver à ce résultat.

Nous tenons également à remercier tous les pilotes qui ont démontré, à travers leur respect des règles mise en place à la reprise de l’activité, leur maturité, envoyant ainsi un signal clair et positif aux différents acteurs du dossier. Ce comportement nous a grandement aidé dans nos négociations.

Mais attention, vous savez que l’atmosphère reste tendue en Belgique. Redoublez donc de prudence et respectez les règles de distanciation ainsi que l’ensemble des consignes préconisées par les autorités, consignes qui restent encore et toujours d’application (port du masque dans les transport en commun, distanciation sociale, ….).

Enfin, gardez à l’esprit que les frontières restent fermées hormis pour les déplacements essentiels, tels que décrit par les autorités

Le Conseil

Communiqué sites de vol libre

Chers pilotes,

Dans ce contexte de pandémie, nous traversons ensemble une situation particulière pour la bonne pratique de notre activité.

En effet, le vol libre est une pratique individuelle qui a cette spécificité de nécessiter un point focal, le décollage, pour être réalisable. Et pour que tout se passe bien, chaque pilote fait preuve aujourd’hui d’autogestion et suit au mieux les recommandations officielles.

Malgré tout nous avons tous été témoins ces dernières semaines de situations particulièrement difficiles à gérer. Vu d’un regard extérieur notre activité s’apparente à un rassemblement collectif ; ce qui n’est pas facile à comprendre pour les riverains et les autorités alors qu’ils sont encore empêchés de se regrouper. Plusieurs conséquences se font déjà ressentir : Beauraing a dû être fermé, les sites de La Roche sont restreints sur ordre des autorités…

En tant que gestionnaires des sites de Belgique nous voulons à tout prix, comme vous, préserver notre liberté de voler. C’est pourquoi nous nous permettons de vous communiquer nos recommandations générales et conseils jusqu’à la fin de cette crise sanitaire :

– En vue de désengorger les décollages, merci de venir voler seul (pas d’accompagnants, familles ou amis) ;

– Merci de respecter raisonnablement les distances qui séparent vos domiciles des sites de vols (voir ci-bas l’arrêté ministériel) ;

– En vue de désengorger les parkings, favorisez fortement la remontée à pieds ;

– L’écolage n’est pas autorisé sur les sites de vol normaux, mais est autorisé en pente école.

Suite aux longues négociations que nous avons eu avec la taskforce et la DGTA, nous avons droit à faire exception au NOTAM ”VFR FLT SHALL LAND AT DEP AD”.

Mais attention, vous savez que l’atmosphère reste tendue en Belgique. Redoublez donc de prudence et respectez les règles de distanciation.

Concernant les journées de potentielle grande affluence sur certains sites sensibles : les gestionnaires se réservent le droit de limiter le nombre de pilotes via des règles d’organisations spécifiques (par exemple, inscriptions dans un registre et brevets obligatoires) s’ils l’estiment nécessaire. Ces règles vous seront alors communiquées au minimum 2 jours à l’avance.

Ces recommandations s’appliquent évidemment en plus des mesures habituelles :

    • – Restez à la maison si vous êtes malade.
    • Lavez-vous régulièrement les mains.
    • – Gardez une distance suffisante (1,5 mètre) lorsque vous êtes à l’extérieur.
    • – Évitez de vous donner ou serrer la main, de vous faire la bise ou de vous serrer dans les bras.
    • – Faites attention aux groupes à risque.
    • Eternuez ou toussez dans le pli du coude.
    • Couvrez votre nez et votre bouche avec un masque buccal si vous ne pouvez pas garantir la distance physique.
    • – Dans les espaces fréquentés, vous pouvez aussi porter un masque buccal pour protéger les autres.

 

Message rédigé par l’ensemble des gestionnaires de sites de vol libre en Belgique

 

 Annexe

 « 15 MAI 2020. – Arrêté ministériel modifiant l’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

Art. 3. L’article 5 de l’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 est remplacé par ce qui suit :

«  Sont interdits, sauf disposition contraire prévue par le présent arrêté :

1° les rassemblements ;
2° les activités à caractère privé ou public, de nature culturelle, sociale, festive, folklorique, sportive, touristique et récréative ;
3° les excursions scolaires d’une journée ;
4° les excursions scolaires de plusieurs jours ;
5° les activités dans le cadre de mouvements de jeunesse sur le et à partir du territoire national ;
6° les activités des cérémonies religieuses.

Par dérogation à l’alinéa 1er, sont autorisés :

– les cérémonies funéraires, mais uniquement en présence de 30 personnes maximum, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne et sans possibilité d’exposition du corps ; – les mariages civils, mais uniquement en présence de 30 personnes maximum ;
– les mariages religieux, mais uniquement en présence de 30 personnes maximum ;
– les cérémonies religieuses enregistrées dans le but d’une diffusion par tous les canaux disponibles et qui ont lieu uniquement en présence de 10 personnes maximum, en ce compris les personnes en charge dudit enregistrement, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne, et pour autant que le lieu de culte reste fermé au public pendant l’enregistrement ;
– les promenades et les activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne ;
– des entraînements et leçons sportifs réguliers à l’air libre n’impliquant pas de contacts physiques, dans un contexte organisé, notamment par un club ou une association, en groupe de maximum 20 personnes, toujours en présence d’un entraîneur ou d’un superviseur majeur, et moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne ;
– les sorties à cheval, et ce uniquement en vue du bien-être de l’animal et avec un maximum de trois cavaliers.  »

Art. 5. L’article 8 de l’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 est remplacé par ce qui suit :

 » Les personnes sont tenues de rester chez elles. Il est interdit de se trouver sur la voie publique et dans les lieux publics, sauf en cas de nécessité.

Sont notamment considérés comme nécessaires des déplacements tels que : – se rendre dans les lieux dont l’ouverture est autorisée sur la base des articles 1er, 2 et 3 et en revenir ;

… »

Coo: demande des gestionnaires du site

Chers pilotes, chers amis,

Enfin, après une longue période de confinement, nous pouvons revoler, sous conditions. La météo nous est favorable, et après tant d’attente, l’enthousiasme de tous se revoir est légitime.

Cette longue période de confinement fait aussi que les habitants des petits villages proches de nos sites n’ont commencé à revoir des parapentiste qu’il y a une semaine. Eux-mêmes ils ont été confinés, et dans ces coins situés à la campagne, cela signifie peu ou pas de circulation, un calme fantastique et surtout, des enfants qui n’ont plus pu aller à l’école depuis 2 mois. Ces enfants ont pu profiter de ce calme et de l’absence de circulation, ce qui veut dire que la rue est devenue leur terrain de jeu…

C’est tout particulièrement le cas du hameau de Ster. Si les riverains sont très majoritairement heureux de voir la vie reprendre, ils attirent notre attention sur l’importance de traverser le hameau de Ster « au pas ». Primo, pour préserver la tranquillité des lieux et secundo pour des raisons sécurité. La route est étroite, la végétation haute et donc la visibilité faible… croiser un enfant à vélo en sortie de virage, ce serait au minimum un moment de frayeur pour tout le monde, voire pire…

Faisons ensemble de cette reprise un moment de plaisir, bien sûr, mais faisons aussi de ce moment une occasion de montrer notre respect aux habitants qui nous accueillent. Rouler lentement, saluer les habitants quand on les croise, échanger 2-3 mots, … autant de gestes de courtoisie qui sont la meilleure des cartes de visite.

Les gestionnaires du site de Coo.