Espace aérien

Informations sur l’espace aérien

NOTAMS: activations espaces aériens

Source: www.belgocontrol.be

NOTAMS aujourd’hui et demain (choississez “Daily warnings” et cliquez sur les petites boules jaunes avec bord bleu à côté d’un n° de NOTAM dans la carte “interactive” en dans la case du N° de NOTAM dans les PDF. Attention, les cartes PDF ne fonctionnent pas bien dans certains navigateurs, favoriser Internet Explorer).

Attention, pas toutes les zones affichées sont actives et pas toutes les zones actives sont affichées…

Activations LFA GOLF

Source:  Liga van Vlaamse Zweefvliegclubs

Vols dans la TMA de Liège à partir de Prayon

http://www.fbvl.be/uncategorized-fr/cross-au-depart-de-prayon-dans-la-tma-de-liege//

Règles FBVL pour les vols de distance

Pour commencer la FBVL demande le brevet de Pilote XC ou d’une licence de pilote de la DGTA ou équivalence étrangère avant d’entreprendre des vols de distance.

Ensuite, comme c’est légalement obligatoire, de consulter les NOTAM et éventuellement l’AIP pour vérifier si l’espace aérien où l’on veut voler est disponible au moment où l’on veut aller y voler.
Finalement bien sûr de respecter scrupuleusement les restrictions aériennes en vigueur afin d’éviter des incidents ou même des accidents aériens.
Le conseil de la FBVL demande l’aide et le soutien positif de tous les pilotes de distance, par exemple en rentrant systématiquement les vols de distance dans la base de distances mondiale Leonardo, qui permet à tout et chacun de visualiser votre vol en 3D sur Google Earth et avec des chances de gagner un prix par loterie entre tous les participants de la Coupe de Distance FBVL, qui se battront dès lors tous avec les mêmes règles et limites (aéronautiques).
En même temps, la FBVL s’efforcera d’obtenir l’ouverture des LFA Golf en semaine, ce ne sera pas facile et il faudra avoir de la patience, et toute nouvelle infraction sera de nature à retarder ou de rendre impossible l’aboutissement de ces négociations.

D’autres demandes ont été formulées auprès des autorités et d’autres initiatives sont à l’étude afin d’améliorer l’accessibilité de l’information concernant l’espace aérien, mais les moyens actuels sont suffisants pour répondre à l’obligation légale de s’informer sur l’état de l’espace aérien dans lequel vous voulez évoluer, notamment dans les NOTAM et dans l’AIP (voir haut de cette page, y compris pour les NOTAM et l’AIP français). Bien sur il faut se familiariser avec l’AIP avant d’y retrouver son chemin de façon rapide, et il faut avoir l’habitude de lire les NOTAM (les abréviations peuvent être retrouvées dans l’AIP), mais en général les NOTAM sont assez clairs avec des dates, des heures et des zones, qui sont souvent indiqués sur la carte interactive des NOTAM de Belgocontrol. Tout usager de l’espace aérien doit être capable et est légalement obligé de le faire, nous ne sommes pas des exceptions à la règle.

Le secrétariat de la FBVL est à la disposition des membres pour répondre aux questions relatives à l’espace aérien.

La FBVL continuera à défendre les libertés et intérêts de tous ses membres volant en Belgique ou ailleurs mais pour cela il nous faut un certain degré d’autodiscipline collectif. Donc, pour que le vol libre reste libre de plus de réglementation édictée par l’état belge, qui est toujours compétente, ou par les instances européennes dans un futur plus ou moins proche, nous devons nous autoréguler et c’est ce que le Conseil a désiré faire.

Nous comptons sur tous pour répondre à cet appel et de convaincre d’autres pilotes d’y également adhérer.

Merci d’avance en nom de tous les libéristes actuels et à venir désirant voler (en distance) en Belgique.

Le Conseil d’Administration de la FBVL.