Démissions Conseil

Chers membres,

Ces derniers jours n’ont pas été de tout repos pour le conseil.

Vu les divergences d’idées au sein du conseil, certains membres ont décidé de réagir fortement par leur démission.

Selon les statuts, nous sommes donc aujourd’hui trop peux d’administrateurs, ce qui nous oblige à organiser une Assemblée Générale extraordinaire.

Cette assemblée sera organisée dans les 2 mois. Nous informerons rapidement tous les membres de la date par écrit avec un maximum d’informations.

Encore plus, nous aurons besoin de votre soutien et que nos membres s’impliquent dans l’avenir de notre fédé.

A Bientôt

Yves, Max, Arnold & Jean-Yves.

En complément à et pour clarifier la communication précédente concernant les démissions au conseil, nous voulons préciser qu’Arnold et Leen ont également présenté leur démission mais que selon les statuts ils restent membre du Conseil d’Administration jusqu’à ce qu’ils soient remplacés à la prochaine assemblée générale, comme ils étaient les derniers à avoir présente leur démission et que la démission des autres prenait immédiatement effet après leur annonce  par écrit de leur démission au conseil d’administration :

Art 14 par. 3 des statuts:

« Un administrateur qui démissionne volontairement doit l’annoncer par écrit au conseil d’administration.
Cette démission prend effet immédiatement sauf si par cette démission le nombre d’administrateurs descend en dessous du minimum statutaire.
Dans ce cas le conseil d’administration devra, dans un délai de deux mois, convoquer une assemblée générale qui devra pourvoir au remplacement de l’administrateur concerné, et devra également l’en informer par écrit. »

Le conseil actuel est donc composé de Jean-Yves, Yves, Max, Rudi, Arnold en Leen.

 

Le terril de Beringen pas utilisable

Le chantier au pied est  devenu un centre commercial, l’endroit où l’on atterrit est encore rempli de tas de sable.

On est aussi en train de faire un parcours de VTT dans la pente et au sommet.

Sur le terrain en longueur le long du centre commercial on a également mis des petits poteaux (pour des travaux ?)

On a demandé au Service des Sports de la commune de Beringen ce qu’il se passe avec la pratique du parapente à cet endroit et ce qu’ils veulent faire avec ce terril à l’avenir.

Info et remerciements à: Erwin De Koninck.

Rappel: règles dans les Dolomites

Nous continuons à avoir de sérieux problèmes dans les Dolomites (spécialement à Canazei – Col de Rodella – Pordoi – Marmolada). La région des Dolomites est encore menacée par une interdiction de vol.

Les services de secours y rencontrent toujours de grands problèmes parce que des centaines de pilotes de toute l’Europe continuent à voler lors d’opérations de sauvetage et empêchent les hélicoptères de secourir leurs collègues libéristes en besoin d’aide.

La situation est maintenant devenue si grave que les autorités veulent fermer les sites si nous ne pouvons pas résoudre ce problème. Pour la sécurité des tous les pilotes et afin de conserver pour le vol libre une des plus belles régions au monde, nous demandons à tous les pilotes qui volent dans les Dolomites, de respecter les règles suivantes :

1) Le n° officiel pour les secours en Italie est le 118 !

2) On expérimente avec un canal réservé pour des communications de sécurité. Laissez toujours votre radio branchée sur le canal de sécurité nommé “8-16”, c’est le canal PMR 8 avec CTCSS subtone 16 ou 466.09375 Mhz + subtone 114,8 Hz. Ce canal est utilisé pour la transmission d’instructions lors d’opérations de sauvetage et pour toute autre communication relative à la sécurité. Gardez ce canal libre, ne l’utilisez pas pour d’autre communications. Les radios PMR sont bon marché (et légales en Europe – NDR), l’achat d’une deuxième radio juste pour ce canal de sécurité est un bon investissement, ce sera le matériel de sécurité le moins cher que vous avez. En cas d’urgence, la communication est très importante.

3) Si vous voyez un hélicoptère (rouge ou jaune), éloignez-vous alors au moins deux kilomètres de la zone de sauvetage.

4) Dites également à vous amis, sur votre canal radio habituel, qu’ils doivent s’éloigner de deux kilomètres de la zone de sauvetage.

5) S’il n y a pas d’autre moyen de le leur communiquer, utiliser alors les “oreilles” (pilotes de parapente), pour leur signaler qu’ils doivent quitter la zone.

6) Ne continuez pas à voler en face d’un hélicoptère quand celui-ci reste en vol stationnaire. Même si vous pensez qu’il a atteint l’endroit de l’intervention et qu’il n’y a pas de danger pour continuer à voler, il est probablement en train d’attendre que des libéristes (dont vous) dégagent…

7) Chaque pilote qui vole dans la région des Dolomites, doit avoir avec lui une bombe fumigène rouge et verte. On peut en trouver au téléférique du Col de Rodella. Si vous avez un accident et que vous avez besoin d’assistance médicale, utilisez la bombe rouge. Si vous avez un accident et que vous n’avez pas besoin d’assistance médicale, utilisez la bombe verte et repliez votre voile.

Rodolfo Saccani, Commissaire de la Sécurité de la FIVL.

Renouvellement Badge 2016 Côte d’Opale

Nous profitons de ce message pour vous présenter nos meilleurs vœux pour 2016 !

Nous vous demandons donc renouveler votre badge en vous connectant sur le site de Paral’Aile 62  http://www.paralaile62.fr/,  et en complétant le formulaire à la rubrique ‘Voler sur nos sites protégés’. Ne pas oublier d’y attacher le justificatif de votre assurance responsabilité civile aérienne. Une fois le formulaire soumis, votre badge vous sera directement envoyé par mail.

Si toutefois vous avez un problème avec cette procédure automatisée, vous pouvez envoyer un mail à  paralaile62@gmail.com en indiquant TOUTES les informations demandées dans le formulaire et en joignant l’ attestation de responsabilité civile aérienne valable en 2016 sous format pdf ou jpeg.

Votre demande sera alors traitée manuellement dans un délai de 10 jours.

Info site : l’atterrissage d’Escalles (Blanc-Nez côté sud) est particulièrement turbulent (rouleaux). Il faut donc privilégier un atterrissage sur la plage.

Rappel : le vol entre Sangatte et Escalles est strictement interdit du 1ier février au 14 juillet inclus.

A bientôt sur nos sites.

Paral’Aile 62

Accès Beauraing amélioré

Après plusieurs demandes de la FBVL, la ville de Beauraing a comblé les trous dans le chemin d’accès vers le décollage (voir photos).

IMG_20151111_161329

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La photo ne donne qu’une petite partie des réparations, la boue au début du bois a également disparue !

IMG_20151111_160515

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme quoi un peu de patience peut être récompensée…

Nous remercions la ville de Beauraing de tout notre coeur, vous pouvez en faire autant en respectant scrupuleusement le règlement du site afin d’eviter des problèmes avec les riverains !

Info: Denis Lebrun

Jochen Zeischka gagne deux manches aux pré-Européens !

Cet été Jochen Zeischka a gagné deux manches aux pré-Européens de deltaplane en Macédonie.
Dans les deux manches il a volé pour la plus grande partie tout seul en tête et il est arrivé premier au but, largement en avant sur les autres !
Et cela avec 3 des dix meilleurs pilotes présent, dont un multiple champion du monde…

Vous trouverez les résultats ici:
https://airtribune.com/euhg2015/results/task926/day/overall_c1
https://airtribune.com/euhg2015/results/task929/day/overall_c1
AU final Jochen se retrouve qu’à la 10ième place parce que la première journée il n’a pas obtenu beaucoup de points.

Jochen obtient ici des résultats inégalés dans l’histoire du delta belge !
Espérons qu’il pourra remettre cela lors du Championnat d’Europe l’année prochaine !

Jochen

3 pilotes verbalisés à Oostduinkerke

Ces dunes se situent dans la  CTR de Koksyde et pour cette raison il est interdit d’y voler quand la CTR est active. Voir l’AIP et les NOTAM via la page Espace Aérien sur ce site internet.

Par ailleurs il n’y a nulle part sur les dunes Belges un décollage officiel à cause du décret flamand sur la pratique de sports dans les dunes, tout au plus on est toléré quand par exemple la CTR n’est pas activée, qu’il n’y a pas d’hélicoptères qui font des exercices ou de sauvetages et en dehors des mois d’été, quand les plages sont plein de baigneurs.