Parapentes non homologués bannis des championnats de Belgique

Le conseil d’administration de la FBVL a décidé de suivre la forte recommandation de la Commission internationale de Vol Libre (CIVL) de la Fédération Aéronautique Internationale, qui a suspendu l’acceptation des voiles non homologuées aux compétitions FAI de catégorie 1 (Championnat du Monde et d’Europe) suite à deux accidents mortels avec des voiles pareilles lors du récent championnat du monde de parapente.

Cette recommandation consiste à appliquer cette suspension également pour toutes les compétitions FAI de Catégorie 2 (Championnats nationaux dont le BPO et le BAPO), mettant les fédérations nationales devant une situation très difficile à plusieurs niveaux.

Cette décision de la FBVL ne concerne pas les petites ou grandes tailles ou les versions “light” d’un modèle homologué, même si cette variation n’a pas été homologuée.

Le conseil se rend compte que ceci est très décevant pour les pilotes qui volent sur ces voiles, mais la CIVL ne nous a pas vraiment laissé le choix puisque la responsabilité civile et même pénale des organisateurs et des membres du conseil d’administration de la FBVL pourrait être engagée, car ne pas tenir compte de cette recommandation pourrait être considérée comme de la négligence.

Les pilotes désirant se retirer de la compétition parce qu’ils ne disposent pas d’une autre voile se verront remboursé leur inscription (pour une grande partie ou entièrement, cela dépendra des négociations entre les organisateurs et la FBVL).

Au vu de ces accidents très perturbants, le conseil conseille vivement les pilotes à redoubler de vigilance et de prudence quand ils veulent voler sous des voiles exigeantes, surtout en conditions turbulentes ou thermiques quand on ne connaît pas encore bien les réactions de la voile.
Et le conseil recommande vivement de voler avec un parachute de secours plié récemment et convenablement, ceci est valable pour tout pilote de vol libre.

En ce qui concerne l’acceptation de ces voiles dans des compétitions FBVL, le conseil réévaluera la situation à la lumière des évolutions futures au sein de la CIVL.

Le Conseil d’Administration de la FBVL.